Apple condamné à payer une amende de 6,6 millions de dollars

Les autorités australiennes ont condamné la marque à la pomme de payer une amende de 6,6 millions de dollars. La cause c’est « l’erreur 53 » touchant des utilisateurs ayant décidé de réparer leurs appareils par des entreprises tiers.

Erreur 53 : impossibilité d’utiliser son iPhone après une mise à jour

Apple est bien connu pour protéger au maximum son monopole internationale. En France, si vous réparez votre téléphone chez un réparateur non agrée Apple, votre garantie est annulée et aucunes réparations venant d’Apple pourront avoir lieues. En 2015, de nombreux utilisateurs d’iPhone 6 avaient eu un problème avec leur bouton « Home ». La plupart avait décidé de faire appel à des réparateurs externes. Apple avait décidé que les appareils seraient définitivement bloqués lors d’une prochaine mise à jour d’iOS si les utilisateurs avait eu recours à ce genre de réparation.

Lors de la mise à jour, les clients avaient donc une « erreur 53 » et ils ne pouvaient plus utiliser leur iPhone. Apple avait annoncé que c’était une erreur permettant la sécurisation totale du téléphone. Les mises à jours qui ont suivies ont permis de régler ce problème.

Apple condamné à payer une amende 

La Commission Australienne de la Concurrence et de la Consommation ( ACCC) a poursuivit Apple devant les tribunaux à cause des plaintes des différents utilisateurs. La ACCC a déclaré qu‘Apple n’avait pas le droit de casser la garantie de ses clients même après une réparation faite par un tiers. Apple a déjà indemnisé près de 5000 personnes et à déclarer qu’ils allaient continuer à fournir un service excellent en Australie. La firme de Cupertino devra payer une amende de 6,6 millions de dollars soit 5,14 millions d’euros.  

Posted in Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *